Mon hamburger signature pour The Roster

Cette semaine, vous retrouverez à la carte du Roster le burger que je leur ai créé. J’adore les collaborations culinaires d’autant plus que le Roster et moi, c’est une chouette histoire d’amitié. Cela me tenait à cœur préparer un Lunatics, si bien que je suis revenue à la charge plusieurs fois après en avoir discuté il y a 2 ans. Les boss avaient la corde au cou, et oui quand j’aime, on ne se débarrasse pas de moi aussi facilement.

Moi et mon burger
Hugo et Ben, les propriétaires, sont deux anciens snowboarders et cela va faire bientôt 10 ans qu’on se connaît. Il y a 4 ans, quand Hugo m’a annoncé qu’il était sur le projet d’un restau de burgers, je savais qu’il cartonnerait ! C’est un dingue de cuisine, et, malgré un passé de rockstar tumultueux (je ne parle pas de son époque gothique avec son Kohl noir sous les yeux), la cuisine est toujours restée une passion.
A cette époque, je commençais aussi mon projet d’exposition Ride The Wall. Lui dans la bouffe, moi dans l’art et il faut croire que la cuisine est plus rentable que la culture puisqu’aujourd’hui, c’est moi qui ai rejoint les bancs culinaires… J’ai troqué crayons contre toque et j’en suis bien plus épanouie.

Pour en revenir à ce hamburger, j’avais carte blanche. Autant vous dire qu’avoir le choix c’est bien mais cela peut être fatal si tu mélanges trop de saveurs. Je voulais quelque chose de gourmand avec des produits de saison. Quitte à faire un burger, autant jouer le côté junkfood à fond.
J’étais partie sur une base à la purée de carotte & cacao et après quelques essais je me suis rendu compte que ça n’était pas l’histoire que je voulais vous raconter:
Je voulais une création qui vienne du cœur, quelque chose de personnel et c’est comme ça que le Californien est né !

« Chutney rose infusé à la framboise et graines de cavi, avocat, bacon, cheddar, sauce ranch et raifort déshydraté minute. « 

Ce burger est un hommage à la culture surf californienne, là où j’ai passé une majeure partie de l’année 2016. Une année bourrée de souvenirs, de rebondissements et un tournant à 180° dans ma vie pro et perso.

Le pink chutney façon coleslaw healthy, l’avocat et la sauce ranch, étaient l’équilibre parfait pour rendre hommage à l’image culinaire californienne. Le raifort, c’est le wasabi de la préparation comme le sushi Californien et pour le bacon et le cheddar, plus ricain que ça, tu meurs !
J’en parle à Alex, le magicien gustatif du Roster. L’idée lui parle et il me propose de faire les préparations de son côté pour l’essai final. Et quel résultat ! Il a su reprendre mes idées à sa sauce en rajoutant du vinaigre de framboise et des graines de carvi dans le chutney, c’était exactement ce qu’il fallait ! Il nous manquait plus que le raifort, un des ingrédients clefs. C’est extrêmement délicat à travailler puisque c’est hyyyyper fort ! Comment garder son goût sans ruiner le hamburger ? Il perdrait tout son punch si on le mettait directement dans la sauce ranch alors on le frit, on le râpe… Mhh, on n’est pas convaincu. Et là, Hugo propose de le sécher au four. 10 minutes plus tard, on goûte et c’est immédiat ! Notre raifort, on l’a, et c’est juste une tuerie !
Je décide de monter le burger en faisant attention aux associations de couleurs, c’est un point essentiel dans ma cuisine. Le rose, le vert incroyable de l’avocat, l’orangé du cheddar… Ce burger est vif et coloré, à l’image de ma cuisine. Ça me plait !

En somme, ce burger est une superbe collaboration où chacun a su magnifier ma volonté de base en apportant ses idées. Et je ne suis pas peu fière du résultat puisque gustativement parlant, il est à tomber. Enfin ça n’est pas moi qui le dis mais la team du Roster 🙂 Du gras, du croquant, de la douceur. En une bouchée, on s’envole en Californie pour aller surfer les vagues les plus douces qu’il soit !
Merci au magnifique Julien Petry pour les photos!
J’espère qu’à vous aussi, ce plat vous racontera une histoire. Vous avez jusqu’à dimanche pour le découvrir! En attendant, je vous souhaite une toute belle journée.
Je vous embrasse,
Anouck

Error: Access Token is not valid or has expired. Feed will not update.
This error message is only visible to WordPress admins

There's an issue with the Instagram Access Token that you are using. Please obtain a new Access Token on the plugin's Settings page.
If you continue to have an issue with your Access Token then please see this FAQ for more information.